Carême 2019

22 mars 2019

Vendredi, 2ème Semaine de Carême

Par Noudjitoloum Théodore SJ

Gn 37, 3-4.12-13a.17b-28
Ps 104 (105), 4a.5a.6, 16-17, 18-19, 20-21
Mt 21, 33-43.45-46

Pour notre effort de conversion aujourd’hui, les textes soumis à notre méditation nous invitent à nous débarrasser de la jalousie et de la convoitise, en vue d’entrer dans une dynamique d’accueil et d’amour des autres. La première lecture nous fait remarquer que l’amour préférentiel que Jacob portait son fils Joseph suscitait la jalousie et la conspiration meurtrière des autres fils. Dès lors, cette convoitise aveuglait leurs cœurs et anéantirait leur capacité à aimer vraiment (Gn 37, 4).

21 mars 2019

Jeudi, 2ème Semaine de Carême

P. Loïc Mben, sj

Jr 17, 5-10
Ps 1, 1-2, 3, 4.6
Lc 16, 19-31

Le texte du riche et de Lazare nous plante un décor bien familier dans nos villes où l’opulence et la misère se côtoient. Dans un tel environnement la pauvreté et les pauvres font partie des meubles et leur présence finit par ne plus susciter en nous de réaction. On peut devenir insensible, comme le riche de la parabole, que même les chiens montrent bien plus de compassion.

20 Mars 2019

Par Edilbert A. Ranoarivony

Mercredi, 2ème Semaine de Carême

Jr 18, 18-20
30 (31), 5-6, 14, 15-16)
Mt 20, 17-28

Chers frères et sœurs,

« Les chefs des nations les tiennent sous leur pouvoir et les grands sous leur domination. Au contraire, si quelqu’un veut être grand parmi vous qu’il soit votre serviteur ». Cette parole de Jésus nous révèle que, déjà à son temps, les gens courent au pouvoir ou à un tel titre. Jusqu’à nos jours beaucoup sont sans cesse pressés de le céder.

19 mars 2019

Yakanni Jean Fabrice, Sch. Pv

 

Saint Joseph, époux de la Vierge Marie

2 S 7, 4-5a.12-14a.16
Ps 88, 2-3, 4-5, 27.29
Rm 4, 13.16-18.22
Mt 1, 16.18-21.24a

En ce jour la Sainte Eglise nous autorise à ouvrir une sorte de parenthèse en ce temps de carême pour célébrer la fête de Saint Joseph, l’époux de Marie. Le texte de l’évangéliste Saint Matthieu nous aide à découvrir la personne et le grand rôle qu’a joué saint Joseph. En effet, aucun évangile ne mentionne ni les actes, ni les paroles et même pas la mort du père adoptif du Christ. Sa vie est passée sous un grand silence comme si son existence avait été facultative. Loin s’en faut car, cette grande discrétion dans laquelle les évangiles l’ont logé est l’expression du sacrifice de sa propre personne pour la gloire de Dieu et le salut de l’humanité.

18 mars 2019

Fr. Guy GANGNON, Sch. P

Lundi, 2ème Semaine de Carême 

Dn 9, 4-10
78 (79), 5a.8, 9, 11.13ab
Lc 6, 36–38

« Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux » (Lc 6, 36). Tel est l’impératif qui nous est adressé. Chers amis Chrétiens, dans notre marche vers Pâques, nous sommes en ce jour invités de manière spéciale à imiter notre Père céleste en étant miséricordieux. Jésus révèle la logique du royaume qui est celle des fils d’un père miséricordieux, qui pardonne, ne juge pas, ne condamne pas et donne sans mesure. Comme pour dire que désormais personne n’ignore ce qu’il faut pour être un véritable Fils du Père Céleste.

15 mars 2019

CHARELUS Sudzer, SJ

Vendredi, 1ère Semaine de Carême

Ez 18, 21-28
Ps 129 (130), 1-2, 3-4, 5-6ab, 7bc-8
Mt 5, 20-26

La Loi, en tant qu’expression de la justice divine, ne saurait être abolie. Jésus ne supprime pas l’ordre ancien, mais bien au contraire, il l’accomplit en dévoilant à ses disciples sa signification la plus profonde. Dorénavant, c’est à partir de son enseignement qu’il faut comprendre la Loi et les prophètes : « Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens … Mais moi je vous dis… ».

14 mars 2019

Kinsou Miflinmahou Kizito

Jeudi, 1ère Semaine de Carême

Est 12, 14-16, 23-25
Ps 137 (138), 1-2a, 2bc-3, 7c-8
Mt 7, 7-12

Les textes lesquels nous méditons en ce jour nous parlent de la nécessité et de la puissance de la prière. La reine Esther dans la première lecture implore le secours de Dieu parce qu'elle a confiance et donc s’abandonne totalement à Lui. En effet, la vie chrétienne ne peut se comprendre sans une relation avec Dieu, une relation qui trouve tout son sens dans la prière : « quand je crie vers toi Seigneur, tu réponds à mon appel ».

13 mars 2019

Manga Jacques

Mercredi, 1ère Semaine de Carême

Jn 3, 1-10 | Ps 50 | Lc11, 29-32

Il y a un appel pressant qui résonne dans les textes de ce jour, adressé par Jésus Christ à ses disciples et à chacun d’entre nous aujourd’hui. C’est l’appel à la pénitence et à la rédemption. Les paroles du Christ font suite à une conversion qui passe d’abord par la pénitence. Une conversion non seulement extérieure mais aussi et, surtout, intérieure. La conversion est efficace dans la mesure où nous mettons notre foi en Christ et obtenons de Lui notre pardon.

11 mars 2019

Aimé Kasereka SJ

Lundi, 1ère Semaine de Carême

Lv 19, 1-2.11-18 | Ps 18B (19), 8, 9, 10,15 | Mt 25, 31-46

L’appel à la sainteté exemplaire de Dieu est récurrent dans la Sainte Ecriture. Il ne s’agit pas d’un idéal qu’aucune personne ne saurait atteindre mais plutôt d’une réalité à laquelle le Seigneur nous invite chaque jour parce que, en tant que notre Créateur qui nous a merveilleusement façonnés à son image et à sa ressemblance, il sait bien que nous pouvons y parvenir.

10 mars 2019

Première Dimanche de Carême

Patrick Mugisho SJ

Dt 26, 4-10 | Ps 90 (91), 1-2, 10-11, 12-13, 14-15ab | Rm 10, 8-13 | Lc 4, 1-13

En ce 1er dimanche du temps de carême, l’Eglise nous invite à entrer dans le combat de Dieu en méditant sur les tentations du Christ. Rempli de l’Esprit Saint à son baptême, Jésus, se retire au désert où le diable le met à l’épreuve. Pendant 40 jours, dans le silence et la méditation, Jésus est tenté.

Vendredi après les cendres

Isaïe, 58, 1-9 | Psaume 50 | Matthieu 9, 14-15

KABORÉ Albert, SJ

Les textes liturgiques de ce jour nous parlent du cœur qui se tourne à Dieu et du sens du jeûne. En méditant sur les trois textes, deux points ont retenu mon attention. Le premier point est ce verset du livre d’Isaïe qui dit: « Ils viennent me consulter jour après jour, ils veulent connaître mes chemins ». Loin de Dieu, le cœur de l’homme n’est pas en paix. Ainsi, le peuple de Dieu qui s’était éloigné, revient à lui par le jeûne.

More Articles ...