en EN fr FR pt PT es ES

L’engagement de l’Ecojésuit dans la construction de la nouvelle normale

La vulnérabilité humaine et la dégradation de l'environnement sont mises à nu une fois de plus alors que la pandémie se développe et que la des informations venant des différents pays révèlent la propagation du virus. Nous sommes tous en danger, mais, comme pour d'autres catastrophes, ce sont toujours les pauvres et les marginalisés qui souffrent le plus de la négligence continue de notre société, ce qui leur laisse des options limitées et des voix affaiblies.

L'abus et la dégradation continus sur un environnement déjà dégradant augmentent le risque de pandémie malgré les progrès scientifiques et technologiques de plus en plus motivés par un modèle de développement technocratique (LS 194).


Le retour à la vie normal après la pandémie peut n'est pas être acceptable ce qu'il faut, c'est reconstruire une nouvelle normalité avec une urgence renouvelée. Pour cela, il faut s'attaquer aux inégalités et aux injustices structurelles à l'échelle mondiale et réduire la vulnérabilité des pauvres et celle des personnes marginalisées. Une nouvelle normalité signifie construire une économie juste, une équité entre générations et une culture de solidarité axée sur le bien commun, qui soit inclusive et une économie à faible émission de gaz à effet de serre. Une économie d'exclusion exacerbe les effets du changement climatique et de la pandémie. Une nouvelle normalité nous enracine dans la conscience humble et reconnaissante de notre interdépendance, nous fait avancer dans un processus de conversion personnelle et collective avec compassion et espoir, en intégrant nos actions en tant qu’un corps qui oeuvre pour le bien de tous.


C'est dans ce contexte qu'un dialogue plus profond avec les équipes d'Ecojesuit des six conférences a émergé, et que l'on a compris que ces dernières doivent renforcer leur solidarité avec les communautés locales. La nécessité de reconstruire une nouvelle vie normale a été la conclusion commune. Cela appelle les Conférences à une plus grande solidarité avec les communautés locales, à une écoute plus approfondie et à un plus grand engagement. Cela signifie qu'elles doivent partager leurs histoires afin de pouvoir participer à l'appel mondial pour la justice en répondant à l'appel plus large pour une gestion prudente de l'oikos. Nous avons besoin d'un nouveau modèle de développement humain et de nouvelles relations avec la création et les uns avec les autres et en prenant conscience de notre interdépendance et de notre interconnexion.


Nous devons tous savoir que nous partageons tous un foyer commun et les soins que nous accordons à l’environnement ne peuvent être efficaces que s'il existe une solidarité pour répondre aux besoins fondamentaux et aux actions urgentes en faveur de l'oikos. L’Ecojesuit cherche à renforcer la collaboration entre les réseaux en formant ensemble tous vision d'un monde juste dans lequel toute vie est appréciée et valorisée.


Les récits venant des différentes régions et des différentes communautés, inspirent et renforcent la solidarité, en éliminant les craintes, l'isolement et le sentiment d'être petit et seul au milieu d'un problème mondial. Avec la solidarité comme base, l'Ecojesuit a adopté une approche d’apprentissage par la mise en réseau où nous collaborons pour approfondir l'apprentissage commun, reconnaissant humblement que nous ne détenons pas les réponses mais que nous avons le désir de contribuer à une base d'action sociale. L'intégrité de cette réponse exige une conversion interne qui est au coeur de ces changements et l'humble transparence de notre vie communautaire et institutionnelle.

Cela dit, nous avons identifié six actions principales pour contribuer au processus de reconstruction d'une nouvelle normalité et dans lesquelles les Conférences peuvent s'engager activement.


1. Tisser des liens entre l'agriculture et l'esprit entrepreneurial

L'accès à l'alimentation est une préoccupation majeure dans presque toutes les conférences. La grande partie d’institutions et des réseaux d’anciens élèves s’engagent dans les activités agricoles. Il y a aussi le souci de créer des emplois locaux et les questions plus larges du développement rural, des migrants qui veulent retourner à leurs pays, des inégalités sur le marché des produits et la manière dont la terre est utilisée. L'effort émergent consiste maintenant pour l’Ecojesuit à développer une plateforme mondiale pour partager des histoires et des stratégies locales en matière d'agriculture durable et communautaire par le biais d'échanges animés en ligne.


2. Aborder la question de l'intégrité socio-économique et environnementale face à l'aggravation de la pauvreté, le statu quo et la dégradation de l'environnement

Les impacts de la crise COVID-19 sont assimilés à des catastrophes naturelles étant donné la nécessité de se préparer et de s'adapter, tandis que les crises environnementales comme les sécheresses et les invasions de criquets affectent souvent les mêmes personnes vulnérables. Il n'existe pas de réponses classiques à la question de savoir comment reconstruire en mieux, mais les plus grands espoirs reposent sur les actions menées au niveau local en réponse aux expériences qui y ont été faites et sur les mesures efficaces prises par les gouvernements et les organisations locales. Il est également nécessaire de s'engager avec l'État, le gouvernement et les dirigeants locaux pour approfondir notre réponse. L’Ecojesuit va promouvoir une série de dialogues, d'événements en ligne et de médis sociales qui mettent en évidence et relient ces différentes réalités au fur et à mesure que les connaissances sont développées pour contribuer à la construction de la nouvelle normalité.


3. Promouvoir en faveur de l'action climatique, des droits de l'homme et la contribution des peuples indigènes

Le mouvement d'action pour le climat mené par les jeunes ces dernières années, qui s'est appuyé sur des réalisations marquantes comme l'accord de Paris, a indiqué la prise de conscience mondiale croissante du fait que les impacts du changement climatique ne sont pas seulement environnementaux, mais mettent en évidence le droit de basic que l’homme possède à un climat stable. De l'extraction des combustibles fossiles aux conséquences des catastrophes liées au changement climatique, les communautés et l'environnement ressentent profondément à la fois les moteurs causateurs et les impacts du changement climatique. Les peuples indigènes qui sont les gardiens de la forêt, sont parmi les plus menacés alors qu'ils cherchent à protéger leurs terres, leur culture et leurs moyens de subsistance. De nombreux pays ont besoin d'une assistance technique et financière pour ne pas être pris dans le cycle de l'énergie inrenouvelable et une aide pour développer leurs économies et en s’investissant dans l'énergie non polluante. Une meilleure compréhension de ces interconnexions peut contribuer de manière significative à une réponse juste à la crise climatique et à une action en faveur du climat qui intègre les droits de l'homme comme une préoccupation centrale. L’Ecojesuit cherche à contribuer à cette compréhension et à encourager l'action par le biais d'événements organisés pour le moment en ligne et sur les réseaux sociaux.


4. Faire la suivie et essayer d’expliquer les institutions économiques qui émergent au niveau mondial

Les institutions économiques internationales comme le FMI, la Banque Mondiale, et les Nations Unies ont une influence majeure sur l'orientation et les priorités des investissements et des systèmes financiers en général. Certains changements dans leurs politiques conduisent à une plus grande inclusion, par exemple en s'attaquant au chômage et en s'alignant sur les entreprises pour les énergies vertes comme l’énergie solaire et beaucoup d’autres. Nous cherchons à communiquer et à expliquer ces changements économiques mondiaux en partenariat avec des experts par le biais de publications et d'autres médias. Au niveau mondial, l’Ecojesuit continue de suivre et de s'engager dans des processus internationaux comme la COP26 et le Forum économique mondial qui ont une grande influence sur le paradigme économique et les préoccupations environnementales à grande échelle.


5. Renforcement de la plate-forme d'action des universités Laudato Si', des autres plates-formes d'action de l'année Laudato Si' et de Querida Amazonia

Les universités Laudato Si' et six autres plates-formes d'action sont en train de voir le jour et sont l'occasion de mettre en lumière le rôle de nos établissements d'enseignement dans l'action sociale et environnementale et la recherche communautaire. Les premières discussions entre le Dicastère sur la promotion du développement humain intégral, l'AIJU et certaines universités ont déjà commencé afin que ces universités puissent être impliquées dans le processus de désignation et de développement d’un programme approprié. L’Ecojesuit continue également à soutenir les efforts de désinvestissement des institutions jésuites. Querida Amazonia est un autre domaine d'action, car son appel à l'écologie intégrale et à la synodalité influence et informe le travail et l'approche de l’Ecojesuit. Celui-ci continue à faciliter et à participer aux discussions avec les universités et l'IAJU, ainsi qu'avec ceux qui cherchent à s'engager dans les plates-formes d'action de Laudato Si' et les discussions sur les biomes territoriaux.


6. Promouvoir une écospiritualité et la nécessité sensibiliser celle-ci dans l'éducation de base

La conscience écologique et l'écospiritualité vont de pair pour développer chez les jeunes un sens plus profond de l'objectif et de ce que signifie une écologie intégrale. Les écoles sont des lieux où nous pouvons aider à semer les graines de l'interconnexion, de la communauté et de l'attention afin que les écoles puissent mener et poursuivre les actions de collaboration nécessaires avec d'autres secrétariats et réseaux. L’Ecojesuit cherche à promouvoir les efforts d'écospiritualité dans les écoles et chez les jeunes non scolarisés.


À travers ces actions, l'Ecojesuit cherche à contribuer à la formation d'une attitude renouvelée en reconstruisant une nouvelle normalité où la justice écologique et sociale sont mieux intégrées dans nos valeurs et nos modes de vie. Cela est le moteur des efforts d'Ecojesuit et nous affirmons notre engagement envers les Préférences Apostoliques Universelles. L'Ecojesuit facilitera et permettra des discussions qui inclura des voix des communautés locales, des chefs d'entreprises, des leaders religieux, des dirigeants politiques et des experts économiques pour contribuer à une perspective plus large pour une société durable et juste.