en EN fr FR pt PT es ES

French Articles

Rwanda-Burundi : les Jésuites s’engagent dans la sauvegarde de notre maison commune

Par Camille Mukoso, SJ (avec Julien Rugaba) – Cité du Vatican

A l’occasion du 5e anniversaire de l’encyclique Laudato si’ du Pape François, le centre d’apostolat social de la Compagnie de Jésus au Rwanda-Burundi, Jesuit Urumuri Centre (JUC), a organisé une série de conférences pour inviter les jeunes de la région des Grands Lacs à prendre soin de notre maison commune.

FRATELLI TUTTI : Une lettre ouverte à l'humanité souffrante qui se bat pour transcender les crises

By Dr. Jean-Marie Hyacinthe Quenum SJ

La troisième lettre encyclique du pape François est la plus longue. Elle résume l'enseignement social du pape sur la fraternité universelle. Cette dernière lettre encyclique est la relecture de l'Évangile dans la perspective du dialogue interreligieux et des expériences de rapprochement des disciples de Jésus-Christ dans la ligne des orientations du Concile Vatican II. Le pape s'inspire de la spiritualité de saint François d'Assise et n'hésite pas à intégrer dans sa réflexion les belles intuitions de non-violence de Gandi et du pasteur Martin Luther King.

Migrations: le rejet de l’étranger ou l’ère du politiquement incorrect

Par Pierre Boubane SJUniversité saint Joseph de Beyrouth (Liban)

Dans plusieurs pays à travers le monde on déclare ouvertement l’hostilité à l’étranger. Sans détour ce dernier est prié de rentrer de là où il vient. Clairement nous vivons une ère du politiquement incorrect. L’étranger est même devenu un ennemi dont il faut se débarrasser parfois par tous les moyens. Le président de l’ONG sénégalaise Horizon sans frontières s’alarme.

Tchad: La joie d’une communauté musulmane aux vœux solennels

Par Ouedraogo Wendyiida André Kim SJ 

Au sein d’une communauté humaine majoritairement musulmane, le Père Tsayem Dongmo Saturnin Sj, actuel directeur exécutif de Foi et Joie Tchad, conformément aux normes de la Compagnie de Jésus, a été appelé à prononcer ses vœux solennels le Samedi 03 Octobre 2020 en la cathédrale St Ignace de Mongo.

Vœux Solennels à Douala : Se distinguer dans l’Imitation du Christ

Cédric Mouzou SJ

Samedi 03 Octobre 2020, fête de saint François de Borgia, le père Mathieu Ndomba, provincial de la province de l’Afrique de l’Ouest de la Compagnie de Jésus, a présidé la célébration eucharistique au cours de laquelle les pères Saturnin Cloud Bitemo et Joseph Alpha Lindjo ont prononcé leurs vœux solennels. Dans la chapelle du Collège Libermann à Douala, le père Mathieu, a encouragé les deux Jésuites à « se distinguer dans l’imitation du Christ ».

Derniers voeux perpétuels des Pères Bado, Loua, Naortangar et Ngandu à Abidjan

 Aurélien Mukelengi SJ 

Le 27 Septembre 2020, la Compagnie de Jésus fêtait ses 480 ans (27 Septembre 1540-2020) d’existence depuis sa fondation par la bulle d’approbation signée par le pape Paul III. A cette occasion, les Pères Brice Bado, René Loua SJ, Rodrigue Naortangar et Alexandre Ngandu ont prononcé leurs derniers vœux dans la chapelle de l’Institut de théologie de la Compagnie de Jésus (ITCJ) à Abidjan. La veille, samedi les jésuites résidant à Abidjan étaient invités à l’adoration dans la chapelle de l’ITCJ pour accompagner les quatre compagnons dans leurs veillées de renonciation suivant ainsi l’exemple de saint Ignace.

Etats-Unis: Ordination sacerdotale du Père Fabrice Kameni, SJ

par Augustin Atsikin SJ | Jésuites de la Province de l'Afrique Occidentale

Mgr Michael Barber, évêque d’Oakland vient d’ordonner quatre nouveaux prêtres parmi lesquels le jésuite Fabrice Nazaire Tcheumaga Kameni. La célébration a eu lieu dans le jardin de Marie (Mary’s Garden) à Orinda en Californie aux Etats-Unis.

La procession liturgique a en effet débuté ce 05 septembre 2020 aux environs de 8h (heure locale), soit 15h00 temps universel. A cause de la pandémie de la Covid-19 et des mesures barrières associées, on comptait une foule restreinte d’environ cent-cinquante personnes, composée d’une quarantaine de prêtres parmi lesquels le Père Marty Connell, SJ, Recteur de Jesuit School of Theology, de six diacres, de quelques religieux et religieuses, et des fidèles laïcs parents et amis des ordinands.

Le Baobab : une assurance de longévité en période d'incertitude

par Eyrah Foli SJ

Nous vivons actuellement à une époque où les plans sont déjoués et les familles sont désespérées à cause de la perte d'emplois et de vies d'êtres chers en cette période du coronavirus. C'est dans ce contexte que la communauté jésuite de l'ITCJ a décidé de se lancer dans un exercice de plantation d'arbres. Le 13 août 2020, les pères Anicet N’Teba, SJ et Rodrigue Naortangar, SJ, assisté par le diacre, Rev. Emmanuel Muzinga, SJ, ont réalisé un acte prophétique de plantation d’un baobab.

Mois Arrupe à l'ITCJ 2020

Eyrah Foli SJ

Du 12 juillet 2020 au 12 août 2020, les 16 scolastiques en 3ème année de théologie à l'ITCJ, et le père Abel N’DJOMON, SJ (accompagnateur), étaient réunis à la communauté Favre de l'ITCJ pour l’expérience du Mois Arrupe. Ces dernières années, cette expérience avait eu lieu en dehors d'Abidjan, mais la Covid-19 oblige, cette étape très importante de notre formation s’est déroulée cette année sur place.

L’engagement de l’Ecojésuit dans la construction de la nouvelle normale

La vulnérabilité humaine et la dégradation de l'environnement sont mises à nu une fois de plus alors que la pandémie se développe et que la des informations venant des différents pays révèlent la propagation du virus. Nous sommes tous en danger, mais, comme pour d'autres catastrophes, ce sont toujours les pauvres et les marginalisés qui souffrent le plus de la négligence continue de notre société, ce qui leur laisse des options limitées et des voix affaiblies.

La Pauvreté dans les bidonvilles: le cas d’Abobo- Sagbé

Par Mathew Bomki SJ

Parler de la pauvreté dans un bidonville est un pléonasme ou tout simplement une tautologie. UN-Habitat définit un bidonville comme une zone urbaine manquant des services de base, avec une population vivant dans des logements précaires, insalubres et surpeuplés . Les termes « taudis », « bidonvilles », « habitats informels », « établissements informels », « quartiers informels », « squats » ou bien « foyers à faibles revenus » sont souvent employés de manière interchangeable dans les travaux d’experts et les documents officiels (issus par exemple des sources FMI, Banque mondiale, AFD, ONU Habitat, PNUD, etc.) Dans l’univers anglophone, les bidonvilles sont désignés par les expressions « shanty town » ou « slum » tout simplement.