en EN fr FR pt PT es ES

Réflexions sur l'Avent de l'ITCJ 2018

14 décembre, 2e semaine de l’Avent

Is 48, 17-19
Ps 1, 1-2, 3, 4.6
Mt 11, 16-19

Mettre Dieu au centre de notre vie 
Le prophète Isaïe face au peuple d’Israel montre la grandeur de Dieu qui promet bonheur et prospérité. Mais, cette garantie du bonheur conditionnée par l’observance des commandements. Comme le précise le prophète Isaïe, « si seulement tu avais prêté attention à mes commandements (…) ». Cet appel d’Isaïe nous rejoint aujourd’hui chacun dans sa condition. En ce sens que plutôt de murmurer sa loi jour et nuit, nous avons préféré les œuvres des ténèbres, nous avons agi en le contestant. Nous avons rejeté l’autorité divine de Dieu qui seul pouvait nous procurer bonheur et prospérité. Si nous voulons changer notre société, nous avons l’obligation de mettre Dieu au centre de notre vie.

13 décembre, 2e semaine de l’Avent

RANOARIVONY Andriamparany Edilbert, S.J.

 

Is 41: 13-20
Ps 144 (145): 1.9, 10-11, 12-13ab
Mt 11: 11-15

Aujourd'hui, l'Évangile nous parle de Saint Jean-Baptiste, le Précurseur du Messie, et de la violence que le royaume des cieux subit. Quant à notre partage, je voudrais que nous nous concentrions sur ce deuxième point. « Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est assailli avec violence ; ce sont des violents qui l’arrachent » (Mt 11, 12). De quelle violence s’agit-il ? Est-elle permise alors pendant que le royaume des cieux soit fait pour les doux et les humbles de cœur ? (Mt 5, 1 – 3).

12 décembre, 2e Semaine de l’Avent

Fr. MILANDOU GOMAS Dan Prince-Emmanuel (de Saint François d’Assise, Sch. P)

 

Is 40, 25-31
Ps 102 (103), 1-2, 3-4, 8.10
Mt 11, 28-30

Venez à moi, vous tous qui peinez
Alors que nous poursuivons notre marche vers Noël, le Christ nous indique la route à suivre : la sienne. Pierre demandera plus tard, « A qui irions-nous Seigneur ? » (Jean 6, 68) et les textes de ce jour viennent répondre cette question de Pierre qui est devenue la notre à travers le temps, au milieu des nombreuses formes de croyances qui nous sont proposées.

11 décembre, 2e Semaine de l’Avent

Françoise Agathe Sègnidomi VIGNON, Religieuse de l’Assomption

Is 40,1-11
Ps 95 (96)
Mt 18,12-14.
Témoins de la miséricorde, faire vivre en retour.
La péricope proposée à notre méditation dans l’Évangile (Mt 18,12-14) est extraite d’une série de discours qui traitent de la vie de communauté. Son parallèle en Lc 15,3-7 fait plutôt partie des trois paraboles de la miséricorde.

10 décembre, 2ème Semaine de l'Avent

ADJAHO Togla Renaud SJ

Is 35, 1-10

Ps 84 (85), 9a-b.10...
Lc 5, 17-26

Les textes de la liturgie de ce jour convergent en une thématique, celle de l’« Annonce de nouvelles ».

L’annonce d’une nouvelle nous hante. Que ce soit le résultat d’un examen, le verdict d’un procès, l’issue d’un entretien d’embauche, etc.., l’annonce fait monter la tension. Tant qu’elle n’est pas encore faite, elle nourrit notre imagination où beaucoup d’idées font irruption : je vais bientôt mourir, je vais passer le reste de ma vie en prison, je vais avoir enfin un boulot stable, je serai l’homme le plus heureux au monde, etc…

9 décembre, deuxième semaine de l’Avent

Père Jean-François NIAMKE, op

Ba 5, 1-9

Ps 125 (126), 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6
Ph 1, 4-6.8-11
Lc 3, 1-6

Luc commence par situer son récit dans l’histoire. En cela, il fait office d’historien en évoquant les personnages les plus importants de l’époque. Son intention, montrer que son récit n’est ni une fable, ni une fiction, mais qu’il se situe dans le temps et qu’il est possible pour tous, mêmes pour les plus les sceptiques de vérifier la véracité de ses propos. Cette liste de Luc a la caractéristique d’être composée de deux types de personnages, les personnages politiques que sont Tibère, Ponce Pilate, Hérode, Philippe, Lysanias et les personnages religieux que sont Hanne et Caïphe.

8 décembre, première semaine de l’Avent

Par Frère Kouadio, ofmcap

Gen. 3, 9-15.20 ;

Ps 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4
Eph 1, 3-6.11-12 ;
Luc 1, 26-38

Nous célébrons aujourd’hui la solennité de l’Immaculée conception de la Bienheureuse Vierge Marie. Cela signifie que Marie n’a non seulement pas commis de péché personnel, mais aussi, qu’elle fut préservée, dès les premiers instants de sa vie, du péché originel. Les textes proposés par la liturgie de ce jour nous sont familiers. La première lecture est le récit du dialogue entre Dieu et le premier couple, après qu’ils eurent mangé de l’arbre défendu.

Réflexions sur l'Avent de l'ITCJ: 6 décembre, première semaine de l’Aven

By Sr. Lucie Irié Ta Lou Gounan

Isaïe 26, 1-6

Ps 117 (118), 1.8, 19-20, 21.25, 26;
Mt 7, 21.24-27

Cette péricope de Matthieu suscite une interrogation, à savoir : qu’ont dû faire les disciples de Jésus pour qu’il leur adresse une telle interpellation ? Dans la recherche d’une réponse à cette interrogation, les péricopes précédentes, précisément du verset 15-16 du même chapitre pourront nous illuminer. Cette péricope dit ceci : « Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces.

Réflexions sur l'Avent de l'ITCJ

Par Frère Yanisse Dedhiou

Isaie 11, 1-10 ; Luc 10, 21-24

Bien-aimés de Dieu, amis croyants, la paix, la joie de Jésus-Christ notre Seigneur et Roi de justice soit avec vous ! Les textes liturgiques proposés à notre méditation de ce jour sont émaillés par deux concepts extrêmement riches qui caractérisent la personne de notre Seigneur et Roi, Jésus-Christ. Oui ces deux concepts que sont la Justice et la Joie expriment parfaitement son identité qui se communique naturellement chez celui ou celle qui veut marcher à sa suite.

Première semaine de l’Avent

Mugisho Patrick SJ

3 décembre, première semaine de l’Avent

Isaïe 2:1–5 ; Ps 122:1–9 ; Mat 8:5–11

Bien chers frères et sœurs, ce début du temps de l’avent, s’ouvre à nous sur un paysage qui porte les belles couleurs de la foi et de l’espérance. Un futur radieux et lumineux nous est dépeint par le prophète Isaïe qui tient à rassurer le peuple en exil du retour de la gloire, de la restauration de la primauté de la Maison du Seigneur et de sa victoire sur toutes les puissances oppressantes.