NEWS & EVENTS
en EN fr FR pt PT es ES

Mercredi, 4ème Semaine de Carême

Par Appiah Evans Adomako, SJ

Is 49,8-15
Ps. 144 (145), 8-9, 13cd-14, 17-18
Jn 5, 17-30 (Le 3 Avril)

Aujourd’hui, le Christ nous montre un amour préférentiel au point qu’il ne cesse de travailler pour nous faire revenir à Lui. Le Christ nous montre deux choses : la nature divine qu’il partage avec le Père, et le vrai sens du sabbat. Pour le Juif, Dieu le Père est le seul qui donne la vie et de lui seul provient le salut.

Jésus fait comprendre qu’en lui se trouve le Père et, inséparablement (ils) ramènent l’homme à la vie éternelle ; vie qu’il avait au commencement. Comme c’est la volonté de Dieu que l’homme ait la vie éternelle, le Christ nous invite à revenir à lui, peu importe nos péchés. Car, il est toujours miséricordieux comme dit dans le Psaume d’aujourd’hui. Justement, en travaillant tout temps pour nous apporter le salut, le Christ nous donne le vrai sens de sabbat: le cœur de Dieu reste toujours ouvert pour accueillir l’homme, afin que l’homme trouve son propre bonheur. Ainsi, le sabbat n’est pas un repos du labeur humain sur la terre, mais, le repos du labeur divin au ciel. C’est pourquoi Jésus ne s’épuise pas de pour nous faire revenir à lui. Ce temps est très favorable pour nous tourner vers Lui pour la vie éternelle, peu importe notre situation pécheresse. Il nous purifiera et nous rendra digne de son royaume.

Appiah est un jésuite du Ghana. Il étudie la théologie à l’ITCJ.