NEWS & EVENTS
en EN fr FR pt PT es ES

Un seminaire qui en appelle un autre à l’itcj - abidjan

ITCJ

Yéboua Nina Caroline | Département de Recherche ITCJ

En partenariat avec la coordination des Communautés Nouvelles et sous le parrainage de Monseigneur Boniface Ziri, Président de la Commission Episcopale de Côte d’Ivoire chargé des Communautés Nouvelles et de la Nouvelle Evangélisation, l’Institut de Théologie de la Compagnie de Jésus (ITCJ) a organisé, du 23 au 24 Février 2019, un séminaire national sur l’identité et la mission des Communautés Nouvelles d’Afrique au sein de l’Eglise Famille de Dieu.

Ce séminaire a rassemblé environ 650 personnes composées des responsables des Communautés Nouvelles, prêtres, théologiens et laïcs sans compter des centaines d’auditeurs et auditrices qui suivaient la retransmission en directe par les deux plus grandes chaînes de radio catholique en Côte d’Ivoire (la Radio Nationale Catholique et la Radio Espoir).

Huit (8) conférences et deux (2) ateliers ont permis aux participants de clarifier l’identité et la place des Communautés Nouvelles dans l’Eglise et de discerner les moyens qui leur permettront de mieux répondre à leur mission en devenant de véritables instruments apostoliques pour la Nouvelle Evangélisation.

Au terme du séminaire, le rapport final lu par le Père Jean Messingué, Président du comité scientifique, a particulièrement relevé la prise de conscience des responsables des Communautés Nouvelles de la nécessité de travailler en communion avec la hiérarchie, leur exhortation à être mieux accompagnés dans leur formation et leur incorporation ecclésiale, et la recommandation à plus de dialogue et de collaboration avec le Clergé.

Dans son mot de clôture, Monseigneur Ziri a fortement apprécié la grande mobilisation des responsables des Communautés Nouvelles venus de tous les diocèses. Il a particulièrement exprimé sa joie de voir toute l’équipe des jésuites de l’ITCJ, des professeurs et des prêtres participer activement à toutes les activités du séminaire pendant les deux jours. Pour le Père Paul Béré, « le séminaire nous a montré qu’il y avait deux groupes dans l’Eglise, d’un côté les Prêtres et de l’autre les Communautés Nouvelles. Ce séminaire était donc un lieu d’échange qui a permis aux uns et aux autres de se parler. Ainsi, d’une atmosphère de méfiance qui régnait le premier jour, nous avons vécu avec une ambiance plus relaxe le second jour car l’on sentait une dynamique de communication les uns avec les autres. Ce séminaire était enrichissant et il en appelle un autre car pour que la collaboration puisse être effective, il faut multiplier ce genre de rencontre ».