NEWS & EVENTS
en EN fr FR pt PT es ES

Lancement officiel du Centre d’Etudes Africaines et de Dialogue Interculturel (CETADI) / ITCJ

Emmanuel Muzinga, Sj. Responsable du Cercle Culturel (ITCJ)

Outre la Chair Biblique Cardinal Laurent Mosengwo Pasinya et la Chair Baraza de Théologie Africaine qui sous-tendent son relief académique, l’Institut de Théologie de la Compagnie de Jésus (ITCJ) vient de relancer officiellement, le mercredi 9 janvier 2019, une nouvelle structure scientifique dénommée : Centre d’Etudes Africaines et de Dialogue Interculturel, CETADI en sigle.

Pour auréoler la portée historique de cet évènement saillant, la Direction de l’Institut, de concert avec le Département de Recherche, les Presses de l’ITCJ et le Conseil des Etudiants, dut consacrer un bel après-midi (14h30-16h30) à la leçon inaugurale (Conférence) tenue par le Prof. Dr. Patience Kabamba (Utah Valley University, USA), sous le thème : ‘‘Qu’est-ce que l’Afrique peut-elle attendre de Karl Marx ? Communisme, Fétichisme de la marchandise et Lutte des classes radicales’’.

Tous les décors ayant été bien plantés et le quorum suffisamment atteint, la séance débutaavec la prière de Veni Creator entonnée par le Dr. Gauthier Malulu, Sj., Professeur de Théologie Spirituelle. Il s’ensuivit le discours du Directeur Général et Doyen de l’ITCJ, Dr. Anicet N’Teba Mbengi, Sj., puis celui du Directeur de CETADI, Dr. Bienvenu Mayemba, Sj. D’un ton évidemment très solennel, le Directeur Général et Doyen de l’ITCJ souhaita un chaleureux Akwaba (bienvenue) à l’assemblée et plus spécialement au conférencier du jour, le Prof. Patience Kabamba, dont le profil identitaire de même que l’envergure scientifique et professionnelle reflètent noblement le critérium d’une personnalité idoine pour inaugurer l’éclosion de CETADI et le lancement officiel de ses activités. Citoyen américain d’origine congolaise (RD Congo), détenteur de trois Masters – en Philosophie phénoménologique (Institut Saint Pierre Canisius, RD Congo), en Philosophie politique (UK Leuven Catholic University, Belgique), en Developpement Studies (University of Durban, Afrique du Sud) –, Docteur en Anthropologie (Columbia, New York, USA), Consultant à la Banque Mondiale, Consultant honoraire au PNUD, Professeur Associé et Directeur du Programme d’Etudes Anthropologiques (Utah Valley University, USA), Dr. Patience Kabamba a enseigné, entre autres, à Emory University (Atlanta, USA), University of Notre Dame (Indiana, USA), University of Johannesburg (Afrique du Sud), Marymount Manhattan College, New York, USA), University of Pennsylvania (USA), Université Pédagogique Nationale (RD Congo). Le Directeur Général et Doyen de l’ITCJ exprima, par ailleurs, sa joie de voir la concrétisation de ce projet prometteur en louant, avec gratitude, le dynamisme de ceux qui l’ont mené à bon port, en l’occurrence le Dr. Bienvenu Mayemba, Sj et tout le comité ayant bûché au processus harmonieux du chef-d’œuvre. ‘‘Que le Seigneur bénisse notre départ et accompagne notre marche […]’’, conclut-il.

Quant au Directeur de CETADI, il entama son discours en remerciant de tout cœurle Prof. Dr. Patience Kabamba, le R. P. Recteur Dr. Jocelyn Rabeson, Sj et toute la Communauté jésuite pour l’accueil fraternel réservé à l’hôte de marque, ainsi que les Professeurs, les Etudiants, les collaborateurs de l’ITCJ, les invités et toutes les personnes réunies dans l’Amphithéâtre. Il salua en outre, de façon dithyrambique, le leadership du Directeur Général et Doyen de l’ITCJ grâce à qui CETADI apris chair, dans la veine du Réseau International et Partenariat Mondial (RIPAM) qu’il a créé en novembre passé et qui a rendu possible des contacts féconds avec le Prof. Kabamba et d’autres Professeurs des universités américaines, canadiennes, françaises, japonaises et suisses. Il présenta enfin l’identité, la description, la vision, la mission et les activités de CETADI qui se veut ‘‘un centre universitaire de consultation, d’information, de formation, d’études, de recherche ou d’approfondissement sur les questions et réalités africaines dans la diversité de leurs contextes et expériences, dans la pluralité de leurs perspectives et disciplines, dans la vision d’une herméneutique postcoloniale ainsi que dans un dialogue dynamique critique avec les autres continents’’. Vive CETADI, vive l’ITCJ, vive l’Afrique ! Tel fut le souhait ardent par lequel s’acheva l’adresse du Directeur de CETADI, Dr. Bienvenu Mayemba, qui est aussi le Coordinateur du Réseau International et Partenariat Mondial (RIPAM).

C’est sur ces entrefaites que s’emmancha la conférence du Prof. Dr. Patience Kabamba avec le concours appréciable de la modératrice, Mademoiselle Tamia Elisabeth Adou, Doctorante en Psycholinguistique à l’Université Felix Houphouët-Boigny de Cocody(Abidjan, Côte d’Ivoire). La résonance affriolante du thème abordé, l’habileté oratoire du conférencier et la perspicacité de ses analyses, l’intérêt remarquable que tout l’auditoire rattachait à l’exposé, l’amplitude de questions et échanges si enrichissants pendant la phase du débat et qui s’étaient perpétués, pour ainsi dire, jusqu’au sortir de l’Amphithéâtre, l’ambiance globale, de même tous les tenants et aboutissants de cette mémorable journée se passent absolument de tout commentaire !Ce fut une réussite parfaite !

En dernier essor, la séance fut levée avec la prière finale du R. P. Dr. Gauthier Malulu, Sj. Tout le monde était alors convié à un rafraichissement.