en EN fr FR pt PT es ES

La Formation sur les Exercices Spirituels de Saint Ignace de Loyola (FESILO à l’ITCJ-Abidjan) édition 2020

Kombo Pika Ernest SJ

Du 20 février au 19 mars 2020, les scolastiques de 1ère année de l’Institut de Théologie de la Compagnie de Jésus ont suivi une session sur la pratique des Exercices Spirituels de Saint Ignace de Loyola. Ladite session a été animée par le P. Gauthier MALULU Lock, SJ, animateur spirituel de la communauté et professeur de Théologie spirituelle et de Spiritualité ignatienne à l’Institut. Elle a poursuivi comme objectif de former des personnes capables de donner des Exercices spirituels et d’animer des retraites ignatiennes à d’autres.

La session était organisée chaque jeudi de 16h00 à 18h00, soit pendant cinq séances consécutives. Pendant la première séance (le jeudi 20 février), après une brève introduction sur la spiritualité ignatienne et la dynamique des Exercices Spirituels, le modérateur de la session a exposé les fondements juridiques de la formation des scolastiques de la Compagnie de Jésus à la pratique des Exercices Spirituels (31 CG d. 8, 124 ; NC 108 §4). Ensuite, il a présenté la distinction qu’il y a techniquement entre une retraite ignatienne et les Exercices spirituels ignatiens. Il a ensuite présenté les formes et méthodes de la retraite ignatienne et des Exercices (retraites de 3-5-8-30 jours) avant de parcourir avec ses auditeurs les principaux courants des retraites ignatiennes.

La formation 1

La deuxième séance (le jeudi 27) février fut entièrement consacrée à l’étude du profil de l’excitateur (la personne qui donne les Exercices ignatiens) et de l’exercitant (la personne qui reçoit les Exercices). Se basant sur sa longue et riche expérience pastorale, le Père MALULU a su forger en nous la nécessité de toujours adapter les Exercices Spirituels et les retraites ignatiennes aux circonstances des personnes afin qu’ils leur soient plus profitables et que l’on y récolte les fruits escomptés conformément aux objectifs définis par Saint Ignace.

La troisième séance (le jeudi 5 mars) a tourné essentiellement autour de la dynamique des Exercices Spirituels ou l’étude du contenu à donner aux quatre semaines ignatiennes lors d’une retraite de 3, .5, 8 ou 30 jours. Le modérateur s’est appuyé sur le livret des Exercices tout en ressortissant sa touche particulière notamment par son inventivité à proposer des modèles de retraites prêchées à base des seuls textes bibliques (le cas des Psaumes et des évangiles).

Il a, en effet, un manuel à son actif sur la prédication d’une retraite de huit jours à base des Psaumes. Après le Principe et Fondement (ES 23), la Première Semaine est consacrée au péché et à la miséricorde de Dieu (ES 45-71). La Deuxième semaine, quant à elle, est axée sur la vie de Notre Seigneur (ES 1010-161). La Troisième Semaine nous tourne vers le mystère de la Passion et de la mort du Christ (ES 190-208). Quant à la Quatrième Semaine, elle nous ramène vers la Résurrection de Notre Seigneur ainsi que ses nombreuses apparitions (ES 218 ; 261-312). Ayant ainsi contemplé tous les mystères de la vie du Christ, l’excitant sort de la retraite ignatienne en apprenant à aimer, à chercher et à trouver Dieu en toutes choses. Raison pour laquelle, l’expérience de la retraite s’achève par la Contemplation pour obtenir l’amour (ES 230-237).

Pendant les quatre semaines de la retraite, plusieurs règles de discernement peuvent être proposées à l’exercitant de manière à lui permettre de mieux discerner les motions que lui suscite l’Esprit Saint, et les distinguer ainsi des ruses de l’ennemi de la nature humaine. C’est le cas des annotations (ES 1-20), des additions (ES 27-30 ; 78-82 ; la prière et la relecture (ES 73-85) ; le discernement de la première semaine (ES 313-327) ; le discernement de la deuxième semaine (ES 328-336) ; les règles pour sentir avec l’Eglise (352-370) ; l’élection ; les deux étendards (ES 136-147) ; les trois sortes d’humilité (ES 165) ; les manières de prier (ES 238-260).

La quatrième séance (le jeudi 12 mars) a été une reprise de la dynamique des Exercices Spirituels de manière à permettre une connaissance beaucoup plus approfondie des auditeurs. Il s’agit d’adapter la dynamique des Exercices à une retraite de huit jours (en combinant le texte ignatien et les références bibliques). Aussi, vers la fin de la soirée, l’on est passé à des exercices pratiques sur l’élaboration de l’horaire dans le cadre des retraites ignatiennes.

Enfin, la cinquième et dernière séance a été entièrement consacrée à la poursuite des exercices pratiques sur l’aménagement des horaires ainsi que sur le contenu à donner à des retraites ignatiennes selon que l’on prêche une retraite de 3 jours, de cinq jours ou de huit jours, avec des jeunes, des adultes, des fonctionnaires non expérimentés en matière des Exercices, etc. A la fin de la séance, le coordonnateur de FESILO, le scolastique Ernest KOMBO a adressé un mot de remerciement au Père MALULU avant que le Recteur de l’ITCJ, le P. Jocelyn RABESON, SJ, ne vienne délivrer publiquement les certificats à tous ceux qui ont suivi régulièrement la formation.
Ont donc participé à la FESILO : un Père formé, 12 scolastiques de 1ère année, 4 scolastiques de deuxième année, deux religieuses et une dame.